Zab-Création

27 juin 2012

Moi, rôliste



Depuis toujours, j’aime le fantastique. Les films de mon enfance, ce sont Willow, Dark Crystal, Labyrinth, La dernière Licorne, Legend, … J’ai dévoré les « livres dont on est le héros », mais la première fois où j’ai entendu parler de jeu de rôle, c’était aux scouts. On se servait du principe du « personnage » et des « points de vie » pour nos jeux.

J’ai joué de manière un peu plus structurée lors de mes études artistiques, où on faisait des pseudo parties express lors des temps de pause. Et lorsque je me suis réorientée vers la psychologie et ai rejoint l’université, là, j’ai commencé à réellement jouer des parties avec de vraies règles.
Depuis, il y a eu des périodes où j’ai moins joué, mais je n’ai jamais arrêté. J’ai également fait du live, et maîtrisé un peu.

Je ne peux pas dire comme c’est souvent le cas que le jeu de rôle m’a guéri de ma timidité, car je ne l’ai jamais trop été, et que le scoutisme m’avait déjà aidé à m’affirmer. Par contre, il m’a clairement aidé à garder ma créativité et mon imagination en éveil, choses essentielles tant dans ma profession que dans mes autres loisirs.

Le jeu de rôle est une façon de se retrouver entre amis pour partager un bon moment. On joue rarement juste pour jouer, c’est souvent l’occasion d’improviser un repas, de discuter, de se voir.
La plupart des parties que j’ai joué, c’était avec des amis mais j’ai également joué avec des inconnus, qui depuis sont devenus des amis. Partager une passion commune a souvent cet effet-là.

J’ai pu constater de manière amusante l’évolution de l’image du jeu de rôle dans la société.
Au début lorsqu’on me demandait de parler de mes hobbys, j’hésitais parfois à citer cette passion et mon interlocuteur n’en demandait pas plus. Plus tard, j’ai senti qu’il n’y avait plus à hésiter, par contre, cela entraînait une multitude de questions de la part de l’interlocuteur, réellement curieux de mieux comprendre cette chose étrange. Et dernièrement, le sujet a été évoqué lors d’une réunion de travail avec des gens de tout milieu que je ne connaissais pas, et environ la moitié des gens présents étaient joueurs !

Le jeu de rôle est un jeu, c’est également une activité sociale (comme une autre) et une passion (qui n’est pas dévorante).

Posté par Zab22 à 23:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire